Mise au propre de mes notes personnelles sur la théorie musicale (en rapport avec le dulcimer, bien sûr)...

 

15 mars 2019

Petits jeux harmoniques

Depuis le temps que je parle d'harmoniques et que je promets d'y consacrer un article, il serait peut-être temps de tenir ma promesse ...Observé par René Descarte et surtout décrit par Marin Mersenne dans son Harmonie universelle (1636), le phénomène des harmoniques (ou partiels) fut scientifiquement expliqué et appliqué par Joseph Sauveur à la composition des jeux d'orgues en 1702. C'est Jean-Baptiste Joseph Fourier qui, par un théorème célèbre, en a fait la démonstration mathématique en 1822. Jean-Philippe Rameau fut le premier à... [Lire la suite]

13 octobre 2018

Comme un bémol

Qui n'a pas un jour employé cette expression devant une situation qui dérape ou un plan qui ne se déroule pas comme attendu: "il y a (comme) un bémol !" ? Dans la langue populaire, le bémol en question est synonyme de problème, de contrariété, voire d'accident. D'ailleurs en musique aussi, il arrive qu'on parle d'altérations accidentelles ou simplement d'accidents, à propos des dièses et des bémols. A propos de bémol, j'avais laissé planer un gros doute à propos d'un certain Si bémol, dans l'article Diabolus in musica du 01/09/2018.... [Lire la suite]
01 septembre 2018

Diabolus in musica

Quoi de mieux que cet enfer des musiciens, extrait du Jardin des Délices de Jeronimus Bosch, comme entrée en matière au grave sujet d'aujourd'hui? Dans un précédent article (voir l'article Pythagore, (encore!) du 12/05/2018), j'ai rappelé le principe de calcul de l'intonation de Pythagore et présenté les principaux intervalles. Cet article s'arrêtait sur la dimension horizontale de l'intonation (la mélodie) en prenant pour exemple la monodie grégorienne. Verticalement, les repères dont nous disposons aujourd'hui pour juger de la... [Lire la suite]
12 mai 2018

Pythagore (encore !)

Indépendamment des légendes et de l'aura de merveilleux qui entoure le personnage de Pythagore, il demeure que l'échelle musicale qui porte son nom, la gamme dite de Pythagore ou intonation pythagoricienne, a été utilisée pendant des siècles, pratiquement depuis le VIème siècle avant notre ère jusqu'à la fin du Moyen-Âge. On ne peut donc pas s'intéresser à la musique ancienne, et en particulier à la musique médiévale, sans avoir quelques notions à ce sujet. La philosophie des pythagoriciens dépasse le propos de cet article, mais il... [Lire la suite]
30 mars 2018

Ton, tontaine et demi-ton

Dans un article précédent (Intervalles en fréquences, du 03/03/2018), je construisais une gamme fondée uniquement sur les rapports épimores du type 2:1, 3:2, 4:3, 5:4 etc. En me documentant plus avant, j'ai appris que cette gamme avait été inventée par le pythagoricien et ami de Platon Archytas de Tarente (435/440-360? av. J.C.), disciple de Philolaos, par ailleurs connu pour ses études sur le vol des oiseaux et la construction d'une machine qu'il appelait lui-même le Pigeon Volant. Voilà pour la vérité historique. J'en rappelle... [Lire la suite]
Posté par dulcidom à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mars 2018

Intervalles en fréquences

Fréquences et intervalles sont liés dans le langage courant. D'un évènement qui se reproduit avec une certaine fréquence, ne dit-on pas qu'il revient à intervalle régulier? Ce deuxième article consacré à la théorie musicale devrait préciser quelques termes et notions effleurées dans le premier (voir Sur la corde, du 06/02/2018), notamment les notions de période, fréquence, longueur d'onde et hauteur d'un son. Il sera temps ensuite de définir différents intervalles entre les notes, et les valeurs qu'ils peuvent prendre. Le son est,... [Lire la suite]
06 février 2018

Sur la corde

Le dulcimer étant un instrument à cordes, il ne me paraît pas inutile de revenir sur quelques notions de bases concernant la "physiologie" de ces animaux-là. Cet article est le premier d'une série consacrée à la théorie musicale. Attention! Quelques formules et calculs de physique peuvent être fortuitement mélangés aux textes de cette série. Leur lecture n'est pas indispensable, sauf pour les petits curieux. Quand on tire sur une corde tendue, comme la corde d'un arc par exemple, puis qu'on la laisse échapper, elle vibre... [Lire la suite]